Briffault ou Briffaut

Le briffault ou l’histoire de la crêpe rustique…

Histoire

Comme la plupart des régions française, le Poitou-Charentes possède une tradition crêpière. Mais ici, outre la crêpe classique, il existe une vieille recette, aussi « rustique » qu’originale, puisqu’il s’agit des briffauts.

            Ce dessert consommé en hiver dans le sud du Poitou pouvait constituer un plat unique. Le briffaut est un plat de pauvre, c’est un plat du quotidien, fait de pains rassis, trempé dans de la pâte à crêpe, que l’on peut, pour les gourmands, agrémenter d’une gousse de vanille et d’un soupçon de cannelle. La consistance de cette pâte permettait d’affronter les grands froids et les travaux pénibles.

Le Briffaut peut être considéré comme une variante du pain perdu…  En effet, le pain perdu aurait pu naître en Poitou, tant son usage y est familier !

Dans ce coin de France, le pain perdu est quelquefois baptisé « pain à l’omelette ». Idéal pour calmer les appétits féroces, ce mets de « récupération » permet de sauver les restes de pain et de faire le délice des enfants.

Recette

  • Temps de préparation : 15 minutes
  • Temps de cuisson : 5 minutes

Ingrédients

  • 1/2 litre de lait
  • 2 oeufs
  • 300 g de farine
  • Gros pain rassis
  • Beurre

Préparation de la recette

Tailler des tranches de gros pain. Les humecter légèrement de lait. Mettre du beurre dans une poêle. Tremper chaque tranche dans la pâte, la retirer sans l’égoutter et la cuire à la poêle comme une crêpe. On peut ensuite saupoudrer le briffaut de sucre ou bien le napper de confiture.

Le saviez-vous ...

« Briffaut » est un nom de famille dérivé de l’ancien français « brifaud » qui signifie glouton surnom de gourmand (voir brifer. Brifaud, celui qui brife, qui mange beaucoup.)

Merci au Gîte de la Berlière pour cette information.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>