Grimolle

Vous avez peut-être déjà eu l’occasion de goûter à la Grimolle, mais connaissez-vous son originalité ? Pourquoi est-ce un dessert typique du Poitou-Charentes ?

Histoire

Dans le seul département de la Vienne (86), diverses appellations existent pour désigner la Grimolle. A Chauvigny, Saint-Savin ou encore à Antigny, vous entendrez parler de gouerres ou gouerons. A Gençay et Salles-en-Toulon, c’est le nom de grimollées qui est couramment utilisé pour qualifier ce gâteau.

La grimolle est réalisée avec des pommes, fruit qui tient une place importante dans le département des Deux-Sèvres (79). En effet, la Gâtine est une terre de grande production de pommes. Ce terroir s’est développé et imposé en France, notamment à partir de la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945). Il existe même une fête qui consacre ce fruit tous les ans à Secondigny (Pomm’expo).

La grimolle n’est autre qu’un clafouti aux pommes.

Autrefois, la confection de la grimolle était un moment de convivialité.  Traditionnellement, ce gâteau était cuit au four juste après que le pain en soit retiré. Et c’est à ce moment-là que les voisins se retrouvaient et utilisaient la chaleur douce du four pour faire cuire leur grimolle.

La confection de cette pâtisserie était donc une véritable occasion de se réunir.  Sa dégustation était accompagnée de  quelques gorgées de cidre.

Mais ce qui fait l’originalité de ce dessert, c’est l’utilisation de feuilles de choux bien tendres lors de la cuisson. Ainsi, lorsque que le gâteau était prêt à aller dans le four, il était placé sur ces feuilles dont on avait nivelé les nervures et que l’on avait préalablement beurré.

Recette

  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients

  • 200 g de farine
  • 200 g de sucre
  • 2 dl de crème fraiche
  • 3 oeufs
  • 400 g de pommes
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère de Cognac

Préparation de la recette

Au mélange farine-sucre, ajouter la crème fraîche et les œufs. Mélanger intimement au fouet afin d’obtenir une pâte lisse. Ajouter l’alcool et le sachet de levure.

 Verser la préparation dans un moule beurré et fariné.

Éplucher rapidement les pommes et les couper en lamelles, en parsemer le dessus du gâteau cru et mettre à four moyen (thermostat 7) pendant 30 minutes.

Commentaires

  1. Nicole06, le

    Bonsoir, Je suis Provençale. .. j’adore découvrir toutes les bonnes choses de notre belle France. Toutes les regions sont différentes, magnifiques et nous apportent tant. Découvrir tout cela, une vie ne suffit pas, alors curieuse comme je suis et aimant tellement notre beau pays, je creuse, je creuse et grace a de supers blogs comme le tien, par internet , j’arrive petit à petit à mes fins !!!!!!
    Merci
    Nicole

  2. Dudognon, le

    Je viens de faire cette recette. Résultat aussi beau que sur la photo mais pour moi, il y a beaucoup trop de farine (140 g devraient largement suffire). Et je ne suis pas sur que la levure soit indispensable. Ou alors il faut mettre vraiment plus de pommes peut être.
    La photo sur le site est tellement allèchante ! Dommage que le résultat ne soit pas à la hauteur.

  3. Sylvie 95, le

    je viens d’essayer cette recette, c’est facile rapide et excellent! je rejoins l’avis de Nicole, j’adore découvrir les recettes régionales de notre pays!

  4. DOIDY MARIE FRANCE, le

    J EN FAIS POUR DEMAIN JE RAJOUTE DU BEURRE FONDU DU POITOU ..MAIS PAS D ALCOOL..

  5. Negre, le

    Suivant les co nseils de ma grand mere qui est poitevine et cette recette venant de la bas il faut bcp plus de pommes quasiment plus que de pâte bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *